Pôle

Assistance Juridique


Assistance juridique des Instantes Représentatives du Personnel

Indispensable pour être un acteur informé.

Retrouvez dans notre newsletter mensuelle, toutes les informations du CE et du CHSCT (actualité, jurisprudence, fiches pratiques...).

Notre dernière newsletter envoyé le 04/03/2019 :
Toute l'actualité du CSE (mars 2019) CEOLIS

Les dernières actualités

Passage du CE au CSE : anticipation, vigilance et bons réflexes !


D’ici le 1er janvier 2020, le CSE (comité social et économique) aura remplacé dans toutes les entreprises, les comités d’entreprise, les délégués du personnel et les CHSCT. Le passage entre le CE (comité d’entreprise) et le CSE présente un certain nombre de difficultés, que les...

Lire la suite

Comment bien négocier la mise en place du CSE ?


L’ordonnance « Macron » n° 2017-1386 du 22 septembre 2017 organise la fusion en une seule instance représentative du personnel, les trois instances jusque-là distinctes, à savoir, le comité d’entreprise (CE), les délégués du personnel (DP) et le comité hygiène, santé et...

Lire la suite

Absentéisme en entreprise, un ratio à surveiller par le CSE


Dans le cadre de la consultation annuelle sur la politique sociale de l’entreprise, le comité social et économique (CSE) doit être particulièrement vigilant sur l’analyse du taux d’absentéisme dans l’entreprise. En effet, un fort taux d’absentéisme ou une augmentation forte de ce...

Lire la suite

Changer de métier : le rêve de nombreux français


13 % des personnes en emploi souhaitent changer de métier. Les motivations pour changer de profession sont diverses : étape d’une carrière, recherche de meilleures conditions de travail ou de rémunération, recherche d’une meilleure conciliation entre vie privée et vie...

Lire la suite

Barème des indemnités de licenciement sans cause réelle et sérieuse : affolement au ministère de la Justice ?


Depuis l'ordonnance Macron du 22 septembre 2017, l'article L 1235-3 du Code du travail fixe un barème de l'indemnité à la charge de l'employeur en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse. Le montant est compris entre un minimum et un maximum, variant en fonction de l'ancienneté du...

Lire la suite