Aujourd'hui se tient à Bruxelles, un sommet des ministres de l'emploi, sur l'application de la directive européenne des travailleurs détachés.

 

Ce sujet est particulièrement brûlant, la crise économique ayant fait « explosé » le recours aux travailleurs low-cost. Ils sont aujourd'hui en France, 10 fois plus nombreux qu'il y a 8 ans.

 

L'utilisation abusive de ces « détachements » de salariés mine le modèle social européen. Le secteur du bâtiment est le plus touché.

 

La France est favorable à une évolution de la législation.

 

Retrouvez notre article sur l'ampleur de ce phénomène en France :

http://www.groupe-ceolis.fr/actualite/085.html

 

Didier FORNO

CEOLIS

Publié le 09/12/2013